MAMI Pneus, distributeur historique de pneumatiques depuis 1997 à Bejaia !

Date:

Fondé par Saïd Touloum, en 1997, à Bejaïa, MAMI Pneus continue de séduire les petits clients comme les très grosses structures en pneumatiques, pour véhicules légers, lourds et les engins. Une tradition de qualité de produits et de services accompagne toujours l’activité de Saïd et de son fils cadet, Farès, mais aussi de l’aîné, Farid, créateur d’une autre entreprise dédiée également aux pneumatiques. Retour sur une aventure comme on les aime.

Sur Equip Auto Alger, le stand de MAMI Pneus et d’Algérie Rechange se faisaient face, difficile donc pour nous de ne pas nous interroger sur cette entreprise algérienne dotée d’une histoire. Transporteur, et pilotant une flotte de camions, Saïd Touloum revend le tout pour lancer MAMI Pneus, une société de distribution de pneumatiques et un atelier de Service après-vente, avec comme marque partenaire Michelin. Une marque qu’il abandonnera, lorsque celle-ci augmente le nombre de ses distributeurs, jusqu’à alimenter des petits jobbers, avons-nous cru comprendre. Il privilégiera alors d’autres marques et notamment Bridgestone. Comme le précise Farid, « Notre père a développé la vente de proximité pour se rapprocher de la clientèle et a créé 5 magasins à Bejaia puis a tenté de conquérir d’autres Willayas. C’était avant le Covid qui a rebattu les cartes et ramené MAMI Pneus à plus de retenue : « Nous avons ralenti la croissance externe et gardé Béjaia (RN 9 et RN 26) où nous distribuons les pneumatiques et où nous continuons le SAV des entreprises comme General Emballages où nous sommes fournisseur exclusif. » Chez MAMI Pneus, c’est Saïd qui pilote, secondé par Farès, Farid, quant à lui, a ouvert une autre entreprise d’import-export dont Saïd est aussi partie prenante. Mais c’est MAMI Pneus qui anime toute la famille tournée vers le développement historique de l’entreprise « maison ».

Un enfant par secteur d’activités

« Chez MAMI pneus, chaque enfant a une tâche bien définie et rapporte au fondateur ! » confie non sans émotion Farid Touloum, en nous confiant que ce qu’il veut c’est rendre hommage à son père qui est présent sur le marché, depuis 1997 ! avant de reprendre « Nous travaillons tous à trouver des pneumatiques de qualité mais à des prix attractifs car le consommateur algérien privilégie le prix. C’est parfois difficile à tenir face à une concurrence chinoise qui ne respecte pas la sécurité des gens et inonde le marché de pneumatiques basse catégories. Or nous sommes attachés à ce que l’intérêt de l’automobiliste soit privilégié en termes de prix comme de qualité. C’est pourquoi, nous tentons de contrer une concurrence déloyale avec, par exemple, une marque comme IRIS, une marque algérienne de qualité. IRIS est une marque que j’encourage, car elle fournit des pneus plus que corrects et aux normes en vigueur. Qui plus est, elle offre une gamme qui s’élargit sans cesse, aujourd’hui dépassant les 70 références. Le rapport qualité prix s’avère attractif et je souhaiterais que les algériens fassent plus confiance aux produits algériens comme ceux d’IRIS pour que cette entreprise progresse encore plus.

Retrouvez l’intégralité de ce reportage dans Algérie Rechange Numéro 48

Hervé Daigueperce
Hervé Daiguepercehttps://www.maghreb-rechange.com
Rédacteur en chef d'Algérie Rechange, de Rechange Maroc, de Tunisie Rechange et de Rechange Maghreb.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_img
spot_img
spot_img

Articles similaires
Related

Raoui Beji est nommé nouveau Président-Directeur Général de Fiat El Djazair

Stellantis, acteur majeur de l’industrie automobile en Afrique et...

Un riche programme prévu à l’IATF d’Alger en 2025

Par Algérie Presse Service, https://www.aps.dzLa 4e édition de la...

Près de 159.000 véhicules importés au titre des quotas de 2023 en Algérie

Par Algérie Presse Service, https://www.aps.dzPrès de 159.000 véhicules ont...

Croissance fulgurante de Sarl General Auto Pièces via Yenmak en Algérie

Avec plus de 35 ans de métier derrière lui,...