AUTOMECHANIKA Francfort : le retour de la Grand-Messe !

Date:

A Paris sous la houlette d’Olaf Musshof, le directeur d’Automechanika Francfort, de Michael Scherpe et de Eric Dinh Thao pour Messe Frankfurt France ou à Automechanika Istanbul, lors d’une conférence présidée par Michal Johannes, Vice President Mobility & Logistics de Messe Frankfurt, le baromètre était au beau fixe : L’édition phare et fondatrice des Automechanika revenait auréolée d’une croissance remarquable. Michael Johannes n’hésitant pas à parler « d’une fusée » ! Avec 4 000 exposants en provenance de plus de 80 pays, il y a, en effet, de quoi se réjouir. Car faut-il l’avouer, dans les instances de Messe Frankfurt, la précédente édition qui marquait le retour aux affaires, bien que réussie, n’avait pas le goût des grandes manifestations auxquelles ils étaient habitués. L’édition après-Covid vivait encore d’interdictions ou de doutes et a donc minimisé le salon de 2022. Il fallait donc que 2024 efface les années de crise sanitaire ou comme le mentionnait de manière assez poétique Olaf Musshof, « Nous sommes sortis de la Vallée des Larmes » après avoir évoqué le pari pris de faire un salon en 2022 tandis qu’en Allemagne à l’époque de la décision, les restrictions liées à la pandémie étaient encore présentes.

De la même façon, l’ensemble des salons Automechanika (14 aujourd’hui, avec la création d’Automechanika Ouzbékistan ou Tachkent) ont relevé le gant. « Dans le temps, précise Michael Scherpe, on nous a reproché de trop développer la marque en ouvrant de nouveaux salons, comme si une création dans un pays allait amoindrir l’autre, le cannibaliser, or ils ont chacun des croissances continues et Automechanika Francfort n’a jamais été aussi fort ». Une affirmation reprise par Olaf Musshof qui rappelle « qu’une marque comme la nôtre connue à l’étranger s’avère plus attractive sur le marché que l’on vise. On observe qu’on obtient plus d’adhésion encore de la part d’exposants et de visiteurs là où nous avons déjà des Automechanika. En clair, grâce à sa renommée, Automechanika, le plus grand salon au monde du secteur, draine toujours plus de partenaires ». Et à Istanbul, Michael Johannes d’enfoncer le clou : « Nous avons beaucoup investi et ce sera le plus grand salon qu’on ait jamais vu. Nous avons des exposants de 80 pays alors que l’année la plus forte atteignait 76 pays. Automechanika Frankfurt n’est pas un salon destiné au marché allemand ou européen, c’est un salon mondial au niveau des exposants comme des visiteurs. » Donc un véritable succès si l’on considère le nombre d’exposants – imparable ! mais au niveau des visiteurs, qu’en est-il ? C’est là qu’Automechanika Frankfurt semble avoir le plus travaillé, le plus investi : si la question de l’évidence de la suprématie du salon au niveau mondial n’est plus à faire – il faut y exposer pour espérer être sur le marché de l’Aftermarket mondial selon les organisateurs– la question du visiteur et de son humanité est venue se greffer au premier constat comme l’axe sur lequel concentrer les efforts. Que ce soit à Paris ou à Istanbul, les éléments de langage revenaient inéluctablement sur l’attention devant être portée au visiteur, le véritable roi, en réalité, du salon. Nous allons voir comment Michael Johannes et ses collaborateurs ont tenté de répondre à ce challenge : attirer le visiteur, lui promettre d’être non seulement satisfait mais heureux !

« C’est bien, mais on doit aussi convaincre les visiteurs de venir »

C’est en ces termes, que Michael Johannes a ouvert la porte à une nouvelle approche ou plutôt à une approche plus fouillée de l’accueil réservé aux visiteurs et à la façon de le leur faire savoir : « Nous devons rendre les produits plus sexy, a poursuivi Michal Johannes, faire en sorte que le visiteur ait envie d’y aller en utilisant un mot qui pourrait se lire comme « emotionnalisation » du salon – nous ne sommes pas à un néologisme près, lorsqu’il s’agit du plus grand salon au monde ! Le visiteur doit se dire : « je me sens bien, j’apprécie et je fais du business dans des conditions agréables. On doit se sentir bien, apprécier, enjoy ! » Et de prendre les jeunes en exemple : « Les jeunes ne savent pas ce qu’est le business de l’Aftermarket, il ne sait pas que l’industrie change, ni à quel point, et quel rôle ils peuvent y jouer. A nous de les attirer et de leur révéler l’attrait de l’Atermarket à tous les niveaux. Et notre salon change aussi à l’aune des changements de l’Aftermarket, cela aussi, il faut leur faire comprendre et nous avons pris des dispositions pour cela ».

C’est ainsi que les rencontres entre visiteurs, exposants, partenaires et jeunes, formateurs et startupers bénéficieront de supports adaptés. Bien évidemment, les Automechanika Innovations Awards sont reconduits (remise des prix le 10 septembre) et les organisateurs de se féliciter d’avoir reçu 150 dossiers à départager sur les différentes catégories bien connues désormais. Parallèlement, Messe Frankfurt récidive sur les petits déjeuners des business managers (dès 7 h le matin), au cours desquels sur rendez-vous et avant l’ouverture du salon les rencontres d’affaires pourront avoir lieu en toute sérénité. Pour les moins matinaux, des « happy hour » auront lieu tous les jours de 17 h à 19 h pour les participants. Et cerise sur le gâteau, l’Oktober Fest revient de manière encore plus brillante puisqu’elle rassemblera exposants et visiteurs. Enfin – si nous n’avons rien oublié sur ce thème – les jeunes disposeront d’un espace dédié (hall 3.1) tourné vers eux mais libre à eux d’y prendre ce dont ils ont besoin avec des offres dédiées, des accompagnement privilégiés, dans un espace consacré à la musique, aux divertissements ou comment joindre l’utile à l’agréable et dédramatiser les rencontres professionnelles. A ceci, il faudra ajouter le Talents4AA. Cependant, l’innovation ne se placera pas uniquement dans le rapport humain et l’accueil des visiteurs, il présidera aux thématiques du salon dont deux d’entre elles sortent du lot, « transformation et durabilité ».

Transformation et durabilité

Pour ne rien oublier, nous vous livrons le communiqué de presse des innovations comme le « Sustainability Court (Hall5), l’organisation d’un « Remanufacturing Day », un espace réservé aux nouvelles technologies électriques et bien sur la piste d’essai sans oublier une grande thématique : le véhicule historique ou de collection (voir ci-après)

« Une forte demande : Automechanika Frankfurt ouvre des halls supplémentaires et fait l’unanimité avec les thèmes phares : transformation et durabilité.

En raison de la forte demande, les organisateurs mettent à disposition des halls supplémentaires afin de permettre à toutes les entreprises intéressées de se présenter sur ce salon leader mondial. Les thèmes de la transformation et de la durabilité reçoivent un accueil très favorable : des acteurs de premier plan vont présenter du 10 au 14 septembre 2024 des produits et solutions correspondants pour l’Aftermarket et le marché de la première monte. De nouveaux formats d’événements favorisent les échanges et le réseautage sur des sujets importants tels que l’économie circulaire, l’électromobilité, les carburants alternatifs, la durabilité, la connectivité, l’IA dans l’automobile et dans le service.

Olaf Mußhoff, directeur d’Automechanika Frankfurt : « Après le redémarrage réussi en 2022, nous attendons en 2024 encore plus d’exposants internationaux à Automechanika Frankfurt. Je suis heureux de constater que dès le début du mois de février, nous avons déjà plus de 4.000 inscriptions en provenance de plus de 80 pays, dont beaucoup de revenants qui seront de nouveau présents après avoir marqué une pause ». En font partie les fabricants du secteur de la peinture tels que Axalta, BASF Coatings, PPG, 3M et Sonax, mais aussi des entreprises comme Exedy, Marelli Aftermarket, SKF, Sogefi et Trucktec, Spanesi, Airbest Industry, Cormach, OMCN, Rabotti ainsi que Rotar Marchinery Industrial et bien d’autres.

En raison de la forte demande, la direction du salon a décidé d’ouvrir des halls supplémentaires. Ainsi, du 10 au 14 septembre, les exposants pourront utiliser également la Festhalle et le hall 4.2. pour présenter leurs innovations dans les domaines des pièces de rechange et des composants. Les halls 10.3 et 9.1 accueillent le World of Asia, qui expose principalement des nouveautés dans les domaines des pièces de rechange et des composants ainsi que du diagnostic et de la réparation.

La transformation du secteur automobile sera omniprésente dans le programme-cadre d’Automechanika Frankfurt. Les exposants pourront choisir parmi une série de formats d’événements différents. Une nouveauté du programme est le Sustainability Court dans le hall 5, où les constructeurs automobiles, les fournisseurs et les acteurs de l’Automotive Aftermarket pourront présenter leurs solutions durables et en discuter sur le podium et dans l’espace de réseautage adjacent. Sur le Future Mobility Park, les professionnels pourront découvrir en direct et tester des véhicules à propulsion alternative et des solutions d’avenir innovantes. Le hall 3 accueillera pour la deuxième fois le « Innovation4Mobility », un forum d’experts de haut niveau. Des conférences spécialisées et des tables rondes permettront d’aborder l’ensemble des thèmes qui accompagnent la mutation de l’industrie de la mobilité.

Les propos de certains exposants d’Automechanika Francfort 2024 illustrent de manière impressionnante que les entreprises s’intéressent de près aux thèmes de la transformation et de la durabilité. Ainsi, Philippe Colpron, directeur de ZF Aftermarket, explique : « Nous devons trouver un équilibre entre l’enracinement local et l’activité en réseau global. Dans le même temps, nous devons promouvoir des partenariats innovants pour répondre à l’évolution de la mobilité de nouvelle génération, caractérisée par les mégatendances CASES (Connectés, Autonomes, Partagés, Electrifiés, Durables). Le marché secondaire implique des nouveaux modèles commerciaux, des concepts d’amélioration des services et une compréhension approfondie des attentes des clients. Il faut des efforts conjoints avec nos partenaires pour que nous réalisions nos objectifs de zéro émission, de zéro accident et de zéro temps d’arrêt pour chaque kilomètre parcouru, tout en saisissant des opportunités de croissance durable pour le marché secondaire d’aujourd’hui et de demain ».

Et laissons-le dernier mot à Olaf Musshof : « Automechanika, dès le début, et même en période de crise, a promu les innovations, même les innovations à venir, même si les innovations n’avaient pas encore été produites. Nous avons aussi pris en compte les générations et les envies des jeunes. Mais je crois que les grands salons de voiturées ne se sont pas mis à envisager l’avenir comme nous. »

Vous trouverez de plus amples informations sur les thèmes principaux – innovations, durabilité, transformation, éducation, formation et recrutement – sur le site web à l’adresse suivante automechanika-frankfurt.com. www.facebook.com/automechanika | www.twitter.com/automechanika_ www.instagram.com/automechanika_official | youtube.com/@automechanikafrankfurt www.linkedin.com/showcase/automechanikafrankfurt

Hervé Daigueperce

Hervé Daigueperce
Hervé Daiguepercehttps://www.maghreb-rechange.com
Rédacteur en chef d'Algérie Rechange, de Rechange Maroc, de Tunisie Rechange et de Rechange Maghreb.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_img
spot_img
spot_img

Articles similaires
Related

Coup magistral des voitures de collection au salon Automechanika de Francfort

CommuniquéSous la devise "Where Passion meets Business", les professionnels...

VINFAST conclut un partenariat avec MOBIVIA

WinFast Auto (Nasdaq: VFS) annonce la signature d'un partenariat...