La Tunisie : une destination à succès pour l’industrie automobile

Date:

Après avoir accompagné le développement de l’industrie automobile pendant de longues années, la Tunisie prépare aujourd’hui l’avenir d’une mobilité réinventée et plus responsable. C’est lors d’une conférence tenue au salon Equip Auto, à Paris, qu’ont été discutés les atouts du pays permettant de renforcer son partenariat avec l’Europe, dans une dynamique de mobilité « intelligente ».

Le partenariat entre la Tunisie et l’Europe remonte à loin. En effet, cette collaboration ne cesse de se développer, comme en atteste la présence, à l’heure actuelle, d’une pléiade d’industriels européens de l’automobile en Tunisie. Il est estimé, selon S.E.M. Mohamed Karim Jamoussi, Ambassadeur de la Tunisie en France, que le pays dispose des atouts nécessaires pour renforcer ces partenariats et aller de l’avant dans le secteur de l’industrie automobile et de la mobilité réinventée, en particulier avec la France avec qui les relations sont plus solides :

« Je pense que notre pays dispose de tous éléments nécessaires au développement de l’industrie automobile. Plus de 150 entreprises étrangères sont implantées en Tunisie, en plus des quelques 300 entreprises locales dont nous disposons. De plus, 65% de leur production est totalement exportée. Et au niveau de l’emploi, nous notons plus de 90.000 postes créés dans le secteur automobile. Tout cela montre à l’évidence que c’est un secteur qui reste stratégique, avec un fort potentiel, que l’on pourrait perfectionner tant que les acquis sont là », explique Mohamed Karim Jamoussi.

L’Ambassadeur a ajouté dans son discours que la Tunisie reste une belle référence dans le secteur des composants automobiles, mentionnant qu’elle est en tête de classement dans la liste de nombreux composants automobiles. Il n’a pas manqué d’évoquer le marché important des véhicules de marques françaises circulant dans le pays, ainsi que le nombre des concessionnaires automobiles français présents, « tout cela pour dire que le partenariat entre la Tunisie et la France se porte très bien ».

Mohamed Karim Jamoussi a également évoqué, lors de la conférence, le potentiel de la Tunisie comme alternative aux pays industriels de l’Asie, mais aussi de l’Ukraine qui est en guerre actuellement. « Nous avons entre 7.000 à 7.500 de jeunes diplômés en ingénierie annuellement et la Tunisie a depuis longtemps misé sur l’innovation. Du côté des compétences et des ressources humaines, je pense que nous sommes les meilleurs de notre région et tous les arguments sont là. C’est sûr qu’il y a encore un pas supplémentaire à franchir pour se développer davantage, et c’est notre vision d’avenir en renforçant en parallèle notre collaboration avec l’Europe », a-t-il souligné.

Découvrez l’intégralité du compte-rendu dans Tunisie Rechange numéro 5

Hervé Daigueperce
Hervé Daiguepercehttps://www.maghreb-rechange.com
Rédacteur en chef d'Algérie Rechange, de Rechange Maroc, de Tunisie Rechange et de Rechange Maghreb.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_img
spot_img

Articles similaires
Related

Rechange Maghreb, Le Mag’ : un programme à couper le souffle !

La contrefaçon vue par les organisateurs de salons Chaque Année,...

Automechanika Istanbul : un salon désormais indispensable !

Dans un contexte géopolitique très troublé, la situation d’Istanbul...

9e conférence OSS sur Automechanika Istanbul

La conférence OSS s’est tenue pour la 9e fois...

Nouveau Conseil d’administration de la FIGIEFA élu à Istanbul

« FIGIEFA, l'association européenne représentant les distributeurs indépendants de pièces...