La promotion pour la sous-traitance automobile fait le buzz

La promotion pour la sous-traitance automobile fait le buzz

Après les différents accords signés par FIAT, le projet d’implantation d’un site de montage automobile du Groupe Stellantis prend forme et donne naissance à de nombreuses ambitions de la part des acteurs locaux. Il est, en effet, bien entendu que le montage des véhicules devra compter une grande part d’intégration locale. Il est question de « 300 à 350 sous-traitants disponibles pour approvisionner les constructeurs automobile ».

Selon Algérie Presse Service : « Un nombre de 300 à 350 sous-traitants activant au niveau national dans le secteur de la pièce automobile sont disponibles pour approvisionner les constructeurs étrangers qui devraient s’installer en Algérie, a indiqué jeudi à Alger un responsable du ministère de l’Industrie. »

Algérie Presse Service précise :

« Ces sous-traitants bénéficient d’un accompagnent du ministère du secteur dans leurs discussions avec les constructeurs internationaux devant s’installer en Algérie dans le but d’obtenir les homologations nécessaires, a fait savoir le directeur des industries sidérurgiques, mécaniques, aéronautiques et navales au niveau du ministère, Mohamed Djebili qui s’exprimait sur les ondes de la Chaîne III de la Radio algérienne.

« Un arsenal juridique a été mis en place pour accompagner les sous-traitants jusqu’à leur homologation par les constructeurs installés en Algérie », a-t-il assuré, ajoutant que la loi inclut aussi l’obligation pour le constructeur de s’approvisionner au niveau des sous-traitants homologués pour l’activité de ses autres sites de production à l’étranger.

Notant que les sous-traitants pourront produire de la pièce pour la première monte mais aussi les pièces de rechange, M. Djebili a souligné que des sous-traitants sont d’ores et déjà homologués, activant dans la câblerie, la pneumatique, composants plastiques et sièges automobiles notamment.

« A partir de 2025, nous estimons qu’on aura une panoplie de sous-traitants très diversifiée qui permettra d’économiser les devises destinées à l’importation de pièces de rechange », a-t-il prévu. »

L’agence APS cite encore M. Djebili pour énoncer que « 122 opérateurs se sont inscrits depuis le lancement cette semaine de la nouvelle plateforme numérique », dont une majorité pour l’activité de concessionnaire. Algex (l’Agence nationale de la promotion des exportations) tranchera.

Réagir

Your email address will not be published.