CETIEV 2.0, un grand projet voit le jour

CETIEV 2.0, un grand projet voit le jour

Elaboré grâce au partenariat du CETIEV, de Stellantis et du Ministère de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique, CETIEV 2.0, ce nouveau centre dédié aux activités de Recherche et Développement de Stellantis, a pour vocation de réaliser des essais physiques liés aux activités de développement et de validation automobile, effectués auparavant à l’étranger. Il s’agit plus particulièrement des essais électriques/électroniques, mécatroniques, acoustiques et vibratoires, ainsi que des analyses de synthèse véhicules.

« Ce nouveau site contribue considérablement au développement de la recherche et développement dans le secteur automobile au Royaume et renforce la montée en compétence du centre », a souligné, le ministre de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy, qui a ajouté que « ce projet confirmait l’engagement de Stellantis à soutenir le progrès technique et technologique du secteur automobile marocain. »

Samir Cherfan, directeur de la région Afrique et Moyen-Orient du groupe Stellantis, a déclaré que « le CETIEV 2.0 est une nouvelle pierre à l’édifice de la filière automobile marocaine qui la renforce sur l’échiquier automobile mondial. » M. Cherfan a rappelé que plus de 80 ingénieurs et techniciens faisaient partie du groupe, notant que le CETIEV avait offert à ses ingénieurs et techniciens 40 000 heures de formation, en 2021, pour les faire monter en compétence.

On notera également la déclaration du CETIEV en la personne de son président directeur général, Ali Moamah : « Nous avons célébré l’inauguration de notre nouveau site CETIEV 2.0, un projet dédié pour les activités R&D STELLANTIS, ce nouveau centre apporte une nouvelle expertise pour la R&D automobile marocaine.
Ce grand projet a pu voir le jour grâce à l’appui inconditionnel du Ministère chargé de l’industrie et qui a été réalisé dans un délai exceptionnel malgré les contraintes imposées par la pandémie.
Nos remerciements s’adressent à toutes les personnes du Ministère, de STELLANTIS et de CETIEV qui ont contribué à la réussite de ce beau projet. »

Le centre s’offre 3 700 m² pour laisser libre cours aux travaux d’une centaine d’ingénieurs qui bénéficieront d’équipements de haute technologie, Stellantis y ayant pourvu à hauteur de 60 MHD

Réagir

Your email address will not be published.